Carton en Avignon

Publié le par Manuel Pratt

Avignon, c'est pas difficile d'y cartonner. Non pas les affiches, mais avec un spectacle.


C'est juste une question de moyens financiers.


Un exemple ?


Facile !! Vous prenez un livre de recettes, rayon potages et sauces.Vous prenez six comédiens à moitié nus avec des plumes dans le cul ,un chéquier rempli à fond, bien sûr, au centre de la scène une échelle rose, sur le coté un arrosoir argenté et un portrait de Kafka.


Une musique sinistre, le requiem de Faure remixé par DJ Amel du 93, prononcez neuf trois et le tour est joué : vous faites partie du Festival !


Le spectacle : lisez les recettes, au milieu du spectcale, un des comédiens se masturbe, l'idéal c'est le chapitre pour lier les sauces.


Puis, ils poussent tous sur scène un cri de révolte :


"Halte à la guerre !"


Rien à foutre avec le reste du spectacle, mais cela plaît !


le résultat , facile !!  vous ferez la Une de la page culture de Libé ! Et vous verrez qu'avec de l'argent on peut faire n'importe quoi à Avignon !


Et plaire à une élite pseudo branchée c'est peut être cela faire de la soupe !


PRATT

Publié dans bougl

Commenter cet article

André Canessa 03/08/2006 11:29

Ça avait l'air bien !!!! C'était quoi le titre de ce chef-d'oeuvre ?